Votre rénovation

Autres prestations

Votre construction

Matériaux & Energie

Nos services

Demandez votre devis gratuit !

En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.
etude thermique lyon

27/12/2011 - Explications sur la SHON RT

La réglementation thermique 2012, souvent abrégée par RT2012, définit la notion de SHON RT. RT signifie Réglementation Thermique. Les initiales SHON signifient Surface Hors Oeuvre Nette. Le terme SHON RT indique donc qu'il s'agit d'une surface de référence spécifique à la réglementation thermique.
Jusqu'à présent, la réglementation thermique utilisait la SHON qui avait été définit dans le cadre des demandes de permis de construire. Il s'agit à l'origine d'une notion administrative utilisée pour le calcul de taxes. Cette surface a longtemps été la seul surface officielle avec le même mode de calcul pour tous les bâtiments. C'est pour cette raison que la SHON est utilisée dans les études thermiques pour le calcul du coefficient de consommation en énergie primaire Cep.


Le Cep est le principal indicateur d'une étude thermique. Il s'agit de la consommation conventionnelle sur une année du bâtiment divisé par une surface. Son unité est le kWhEP/m²/an. Il est comparé à une référence qui dépend de nombreux paramètres en RT2005 et qui ne dépend plus que de la situation du bâtiment et de son usage pour un label BBC ou un calcul RT2012. En RT2012, le cas général prévoir que le Cep soit inférieur à 50kWhEP/m²/an.
On voit bien l'importance de cette surface car elle divise directement le résultat de l'étude thermique. Une modification de 10% de cette surface modifie le coefficient Cep 10%. Il est donc très important que la surface de référence soit clairement définie.
Jusqu'à présent, le calcul de la SHON telle que définie dans le Code de la Construction avait des effets pervers. D'ailleurs, pour limiter ces effets, l'association Effinergie avait définit, dans la cadre d'un label BBC (bâtiment basse consommation) de limiter la surface de référence à la surface habitable + 20%.

La définition d'une surface de référence utilisée uniquement pour les études thermiques est un bonne nouvelle.

La SHON RT est définie dans l'annexe III de l’arrêté du 26 octobre 2010 de la manière suivante :

« La surface de plancher hors oeuvre nette au sens de la RT d’un bâtiment ou d’une partie de bâtiment à usage d’habitation, SHONRT, est égale à la surface hors oeuvre brute de ce bâtiment ou de cette partie de bâtiment, au sens du premier alinéa de l’article R. 112-2 du code de l’urbanisme, après déduction :
a) Des surfaces de plancher hors oeuvre des combles et des sous-sols non aménageables ou non aménagés pour l’habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial ;
b) Des surfaces de plancher hors oeuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, des vérandas non chauffées ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ou à des niveaux supérieurs ;
c) Des surfaces de plancher hors oeuvre des bâtiments ou des parties de bâtiment aménagés en vue du stationnement des véhicules ;
d) Dans les exploitations agricoles, des surfaces de plancher des serres de production, des locaux destinés à abriter les récoltes, à héberger les animaux, à ranger et à entretenir le matériel agricole, des locaux de production et de stockage des produits à usage agricole, des locaux de transformation et de conditionnement des produits provenant de l’exploitation. »

Le calcul de la SHON RT est donc très proche de la surface chauffée du bâtiment.
Les deux images ci-dessous montrent en bleu les surfaces à prendre en compte pour le calcul de la SHON RT. Il faut bien noter que le principe de calcul est celui de la SHON. C'est-à-dire que l'on déduit des surfaces de la SHOB. De manière générale, l'emprise des murs est donc constitutive de SHON RT.

  

En pratique, la SHON RT est généralement supérieure à la SHON de 5%. Ceci est du à la non déduction de 5% de la surface liée à l'isolation ou de 5m² pour l'accessibilité aux personnes handicapées qui étaient des effets pervers de l'utilisation de la SHON dans une étude thermique.
Cela signifie que pour un même projet, l'utilisation de la SHON RT diminue de 5% le Cep.

Comme ce sont les derniers kWh les plus difficiles à atteindre, cette modification de la règle facilite l'obtention du label BBC Effinergie.

Exemple :
Dans une zone où l'objectif du label BBC impose un maximum de 50kWhEP/m²/an, un projet de construction d'une maison individuelle de 100m² de SHON qui a une consommation en énergie primaire de 5010kWhEP/m²/an soit 5010/100=50,10 kWhEP/m²/an ne pouvait obtenir un label BBC effinergie.
Si avec le calcul de SHON RT, sa surface de référence devient 105m², son Cep devient 5010/105=47,71kWhEP/m²/an. Cette même maison peut maintenant postuler à un label BBC Effinergie.
Conclusion : Le calcul de la SHON RT est en général plus favorable pour l'obtention d'un label Bâtiment Basse Consommation.

D'autant plus que dans le cadre d'un label BBC Effinergie, il existait une régle qui obligeait à considérer la surface de référence la plus faible entre la SHON et 1,2 fois la surface habitable. Cette régle a maintenant disparu.

Le calcul de la SHON RT pour RT2012 expliquée en pdf.


« Retour aux actualités