Votre rénovation

Autres prestations

Votre construction

Matériaux & Energie

Nos services

Demandez votre devis gratuit !

etude thermique lyon

15/05/2012 - Calculs RT2012

Avec la modification complète du mode de calcul qui devient une simulation thermique dynamique et l'apparition d'un nouveau coefficient le BBIO, l'application du calcul de la  RT2012 va révolutionner la thermique du bâtiment.

L'objectif est, en théorie, équivalent à celui du label BBC Effinergie. Toutefois, l'ajout du BBIO pour coefficient du besoin Bioclimatique et la modification rédicale du mode de calcul font, qu'en pratique, le niveau d'exigence s'est légèrement resserré.

Le calcul du coefficient BBIO RT2012 est représenté par des valeurs assez abstraites puisqu'elles représentent une pondération des besoins de chauffage, de climatisation et d'éclairage calculés en points. Ce coefficient BBIO permet de valoriser l'orientation et l'isolation des bâtiments avant le dépot du permis de construire. L'attestation du respect du BBIOMAX est exigée pour le dépot du permis de cosntruire. Cette attestation fera partie des éléments obligatoires au PC.

Une deuxième partie du calcul RT2012 est réalisée après la validation du permis de construire (mais il est conseillé de la réaliser avant). Elle permet de définir de manière précise les systèmes de chauffage, de ventilation, de production d'eau chaude sanitaire (ECS) et, si besoin, de refroidissement.

C'est à partir de cette deuxième partie de calcul que l'on peut vérifier le critère sur la consommation en énergie primaire du bâtiment (maison ou immeuble ou tertiaire) : le Cep. Le Cep doit être inférieur à une valeur calculée à partir de la zone géographique et de l'altitude et de l'usage du bâtiment. La référence est fixée à 50kWhEP/m²/an. Ce coefficient de consommation en énergie primaire inclut les consommations de chauffage et de production d'ECS - l'eau chaude sanitaire mais aussi celles des auxiliares de ventilation, de chauffage, de production d'ECS (cas d'un CESI ou d'un bouclage) et d'éclairage.

En RT2012, ce calcul implique dans la majorité des cas l'utilisation d'une énergie renouvelable pour l'eau chaude.

La mesure de perméabilité à l'air de vient obligatoire pour tous les logements sauf pour les constructeurs bénéficiant d'une démarche d'assurance qualité.


« Retour aux actualités